Concours de créativité: une image en dit plus que mille mots

Dans quels endroits de votre ville/commune le 50e anniversaire du droit de vote des femmes est-il mis en lumière? Où peut-on trouver les traces des pionniers historiques de votre ville? Dans les noms de rues, les lieux publics ou encore dans l’histoire de votre commune? Comment les femmes et filles d’aujourd’hui appréhendent-elles la participation politique? Les réponses à ces questions feront l’objet d’un concours de créativité: toutes générations confondues, femmes et filles expriment à travers les arts plastiques et la photographie où et comment le 50e anniversaire du droit de vote des femmes reste un thème vivant et actuel pour elles aujourd’hui.

Laissez l’idée prendre vie

Commencez par un appel dans la presse et sur les réseaux sociaux. Travaillez sur le terrain en collaboration avec les associations et écoles.

Composez un jury de femmes qui se sont engagées aujourd’hui en faveur de leur commune/ville/canton. Les projets introduits peuvent être évalués selon des critères de créativité, d’originalité et de connaissances politiques/historiques, et parmi eux, 1 à 3 lauréat*e*s peuvent être désigné*e*s.

Rendez le concours encore plus attractif en attribuant une récompense.

Tirez profit des réseaux sociaux et faites la promotion du concours sur Facebook. Vous pouvez également prévoir un prix du public. Publiez les différents projets en ligne et invitez le public à voter. L’image qui aura obtenu le plus de mentions «J’aime» sur Facebook remportera le prix.

Organisez un vernissage festif pour l’exposition des projets introduits. A cette occasion, prévoyez éventuellement une petite rétrospective historique des 50 ans de suffrage féminin. Invitez les participant*e*s au concours ainsi que les politicien*ne*s actif*ve*s (au niveau communal ou cantonal).

Comment procéder?

  • 18 h Ouverture de l’exposition et mot de bienvenue (maire*sse, élu*e communal*e ou initiateur*trice*s du concours)
  • 18 h 15 Brève contribution historique consacrée au 50e anniversaire du droit de vote des femmes
  • 18 h 30 Visite de l’exposition avec les politicien*ne*s de la commune ou du canton ainsi que les participants au concours
  • 19 h Echange d’idées lors de l’apéritif

De quoi avez-vous besoin?

  • Thème en guise d’accroche
  • Différents canaux (site Internet, page Facebook, etc.) permettant de mettre en lumière le concours ou de présenter les résultats
  • Sponsors mettant à disposition le montant de la récompense
  • Personnes engagées pouvant intégrer le jury
  • Lieu/espace pouvant accueillir l’exposition
  • Le cas échéant, conférencier*ère/expert*e/orateur*trice
  • Le cas échéant, matériel technique (microphone, projecteur et écran, ordinateur portable)
  • Boissons/nourriture

S’inspirer

En collaboration avec le centre de recherches en histoire contemporaine et les pouvoirs publics pour les sciences, la recherche et l’égalité des genres, les autorités hambourgeoises chargées de l’éducation et de la formation professionnelle ont imaginé en 2018 un concours d’affiches destiné à commémorer l’introduction et l’implémentation du suffrage féminin en Allemagne. Toutes les écoles hambourgeoises (pour l’ensemble des classes, orientations et profils à partir de la 9e classe) pouvaient participer au concours «100 Jahre Frauenwahlrecht – Frauen und Mädchen geht wählen!» («100 ans de suffrage féminin – femmes et filles, allez voter!»). Dans le cadre de cet événement festif, des récompenses de 500 euros ont été décernées, et un prix du public a été désigné. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet ici (en allemand seullement).

HerStory: les femmes écrivent l’histoire

Parmi les nombreux mythes et malentendus sur le rapport entre les sexes, citons l’idée très répandue que les femmes n’ont pas d’histoire et que, par conséquent, elles manquent de modèles féminins. Or, ces modèles existent bel et bien et sont plus nombreux que ce que l’on suppose. Mais il faut les chercher, car les livres d’histoire sont véritablement façonnés selon l’idée préconçue que «les hommes agissent, tandis que les femmes subissent».

En effet, au cours de l’histoire du suffrage féminin en Suisse, de nombreuses femmes exceptionnelles sont devenues de véritables modèles grâce à leur persévérance et à leur courage. Servez-vous de ces exemples pour encourager les femmes et les filles d’aujourd’hui à s’impliquer dans la politique – pensez à l’Internet, aux expositions dans des lieux publics, aux manifestations participatives ou aux prospectus/brochures d’informations. 

Laissez l’idée prendre vie

La vie? On la préfère lorsqu’elle est extraordinaire! Choisissez des femmes (politiques) exceptionnelles dont les histoires le sont tout autant. Apportez du piment! Reliez ces histoires à des thèmes actuels très prenants (par ex. la grève des femmes de 2019). Ainsi, chaque participant*e se sentira concerné*e.

Vous pouvez aussi inciter votre mère, grand-mère ou amie à écrire son histoire personnelle. Nous comptons parmi nous encore de nombreux témoins de l’époque qui ont des choses à raconter.

Sensibilisez le grand public! Exposition au centre culturel ou à la banque locale, série d’articles dans le journal régional, portail thématique sur Internet, manifestation participative sur les réseaux sociaux, application: invitez la population à découvrir HerStory.

S’inspirer

  • L’appli américaine «Lessons in Herstory» fait appel à la réalité augmentée pour donner vie aux oubliées de l’histoire – directement sur les pages d’un livre d’histoire. Les utilisateur*trice*s peuvent scanner le portrait d’un homme au hasard dans leur manuel afin d’obtenir l’histoire connexe d’une femme importante. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet ici (en anglais seullement).
  • Le livre «Histoires du soir pour filles rebelles: 100 Destins de femmes extraordinaires» propose aux lecteur*trice*s de découvrir 100 histoires à propos de 100 femmes impressionnantes qui font bouger le monde, le tout illustré par 60 artistes des quatre coins de la planète. Lisez la suite ici.

Club littéraire: les écrits des précurseurs

Marie Goegg-Pouchoulin, Emilie Lieberherr, Marthe Gosteli, Iris von Roten, Elisabeth Kopp sont autant de célèbres défenseur*e*s des droits des femmes et politicien*ne*s d’hier et d’aujourd’hui. Elles ont écrit l’histoire. Et de nombreuses histoires parlent d’elles. Alors, pourquoi ne pas les lire ensemble? Ou écouter des femmes de votre ville lire les passages favoris de leur biographie féminine préférée? Les voies des femmes en politique sont plurielles. Découvrez-les. Puisez de l’inspiration. Et parlez-en – avec d’autres femmes. 

Laissez l’idée prendre vie

Mettez la diversité à l’honneur! Lisez des extraits de biographies ou d’écrits de politicien*ne*s, de défenseur*e*s des droits des femmes et de personnes engagées aux parcours variés. Ainsi, le public pourra s’identifier à un large éventail de personnages.

C’est en forgeant que l’on devient forgeron*ne! Lorsqu’une femme fait la lecture à d’autres, elle s’entraîne aussi pour ses interventions publiques. Une étape cruciale vers la politique.

Jetez des ponts! Servez-vous des histoires d’autres femmes pour parler de la vôtre. Vous aurez peut-être aussi l’occasion de parler de l’avenir, de la politique!

Comment procéder?

  • Votre ville abrite-t-elle une librairie qui accepterait d’accueillir le club littéraire à intervalles réguliers? En effet, la présentation d’une nouvelle publication au sein de l’offre peut constituer une source de profit.
  • Pensez à la jeunesse: Impliquez la nouvelle génération de femmes politiques en organisant des projets dans les écoles.

De quoi avez-vous besoin?

  • Lieu/espace pour la rencontre (librairie, bibliothèque, café, etc.)
  • Rendez-vous fixés à intervalles réguliers
  • Choix d’un thème, d’une personne, d’un ou de plusieurs livres, d’une publication (peut être confié aux participant*e*s)

S’inspirer

Cécile Moser et Rahel Fenini, initiatrices du magazine suisse fempop disponible en ligne, veulent rendre certains thèmes féministes plus accessibles au moyen d’un club de lecture. Vous trouverez de plus amples informations ici (en allemand seullement).

 

Brunch politique: Apportez de la saveur à l’anniversaire!

La meilleure base pour bien démarrer la journée? Le petit-déjeuner. Et pourquoi ne pas discuter de politique autour d’un café et de croissants? Certains fragments d’histoire se sont à coup sûr écrits à la table du petit-déjeuner. Invitez des témoins de l’époque, des historien*ne*s, des politicien*ne*s actif*ve*s ou des personnes engagées à prendre la parole, par exemple lors d’un court exposé. Discutez avec les personnes intéressées des leçons à tirer du passé et des moteurs pour l’avenir.

Laissez l’idée prendre vie

Que ce soit dans le domaine de la politique, de l’administration, de la culture ou de la science, lors d’un brunch politique, vous rencontrerez des femmes et des hommes d’action. Nouez de nouveaux liens! Les mots d’ordre sont les réseaux et les synergies. Osez voir plus loin: la femme membre d’association, le*la représentant*e de parents et le*la bibliothécaire offrent un regard neuf sur des thèmes connus.

Lancez des invitations! Certes, officiellement dans les médias locaux, mais aussi et surtout directement et personnellement.

Offrez de belles perspectives! Le choix du lieu contribue à une atmosphère inspirante.

Proposez des idées! L’exposé ne doit pas être long et épuisant, mais court et évocateur. Les discussions sont permises.

Comment procéder?

  • 10 h Accueil et petit-déjeuner
  • 10 h 30 Exposé
  • 10 h 50 Débat modéré, questions
  • 11 h 30 Echanges individuels et conclusion

De quoi avez-vous besoin?

  • Lieu/espace pour la rencontre (IMPORTANT: faites attention à l’acoustique et au nombre de places assises, afin que chaque participant*e puisse suivre le débat et la discussion)
  • Thème avec intervenant*e adéquat*e
  • Modérateur*trice pour la discussion
  • Le cas échéant, matériel technique (microphone, projecteur et écran, ordinateur portable)
  • Boissons/nourriture

Remarque: Vous pouvez remplacer le brunch par une soirée de réseautage conviviale officielle, mais aussi totalement privée.

S’inspirer

Sur le portail www.sheknows.ch (en allemand seullement), vous trouverez une foule d’expert*e*s suisses dans tous les domaines qui proposent d’intervenir devant des panels ou des scènes ou en tant qu’orateur*trice*s afin de transmettre leurs connaissances particulières.

Promenade en ville: augmentez la visibilité de l’anniversaire!

Plusieurs décennies avant l’introduction du suffrage féminin en Suisse, Suissesses et Suisses se sont engagés publiquement ou notamment par écrit en faveur de l’égalité des droits (politiques). Mettez cet engagement en lumière lors d’une visite de votre ville. Où l’engagement politique a-t-il porté ses fruits? Où les précurseurs historiques ont-ils laissé des traces? Dans bon nombre de lieux, leur travail est tiré de l’oubli grâce aux historien*ne*s. Dans divers endroits, il est même «gravé dans la pierre» au sens propre du terme et visible aujourd’hui encore.

Laissez l’idée prendre vie

Identifiez les lieux de votre ville qui peuvent présenter un lien avec la politique ou l’histoire. Fouillez dans les archives de la commune ou de la ville. Peut-être existe-t-il une association capable de vous assister ou trouverez-vous des témoins de l’époque qui pourront partager leur propre vécu et leurs expériences.

Variez les plaisirs! Organisez la visite d’un lieu unique ou de plusieurs sites successifs. Faites passer le mot! Abordez les conseiller*ère*s de la commune qui ont des histoires à raconter à propos des lieux et de leur naissance et qui feront ainsi voyager leurs auditeur*trice*s.

Terminez la visite par un apéritif. Les questions et bavardages ne sont pas seulement autorisés, ils sont vivement souhaités!

Comment procéder?

  • 18 h Rendez-vous à la mairie/dans un lieu central
  • 18 h 15 Promenade en ville avec arrêts aux endroits où les femmes et les hommes de la région ont laissé des traces et écrit l’histoire
  • 19 h Conclusion de la visite avec un apéritif au foyer de la mairie, dans un restaurant ou dans une école

De quoi avez-vous besoin?

  • Expert*e*s/témoins locaux ou personnes engagées faisant office de guides
  • Documents originaux pouvant être exposés (photos, prospectus, etc.)
  • Au besoin, salle et nourriture/boissons pour l’apéritif

Remarque: si possible, proposer la promenade à des heures différentes, afin que les personnes actives comme celles qui endossent une responsabilité d’assistance puissent y participer.

S’inspirer

  • Différentes villes suisses proposent des visites guidées pour femmes basées sur des sources historiques (en allemand seullement). Celles-ci sont nées d’un mouvement commun dans les années 1990 et fonctionnent comme des associations indépendantes. En 2019, l’association Frauenstadtrundgang Zürich (Visite guidée de la ville de Zurich dédiée aux femmes) propose la visite «Ob die Frauen auch zum Volke gehören?» («Les femmes font-elles aussi partie de la population?»). Vous trouverez davantage d’informations ici (en allemand seullement).
  • Les trois guides « Miis Züri« , « Mis Lozärn » et « My Baasel » proposez neuf expéditions à travers la Suisse centrale et les deux villes de Zurich et Bâle pour redécouvrir l’histoire souvent oubliée des femmes dans ces régions.